Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 01:40

Là je dois dire que je suis super fière de moi car il s'agit d'un plat dont je raffole et que je commande au restaurant japonais, on ne le trouve pas sur toutes les cartes de bar à sushi.

Il y en a chez Isami 4 quai Orléans sur l'ile st louis dans le 4ème arrondissement, (sur réservation attention restaurant haut de gamme)

je retrouve exactement le même goût, au restaurant il est présenté bien rond je présume qu'avant la cuisson il doit certainement être roulé dans une natte en bambou comme pour la préparation des makis, mais sinon les yeux fermés c'est vraiment le même alors je m'aime.... il ne manque que la feuille de shiso.

c'est juste une tuerie de douceur, accord parfait des saveurs ne me demandez pas de vous le décrire gouttez le !


juillet-2012-157.JPG
Ankimo foie de lotte à la japonaise
Pour une personne

3 tranches d'un foie gras de la mer (foie de lotte cuit à la vapeur)

1cc de pétales de gingembre mariné au vinaigre
1cs de sauce ponzu
1cs de radis blanc râpé
4 rondelles de concombre
2 tiges vertes d'oignon nouveau (ou ciboulette ou 1cc de blanc de poireau émincé)
1 rondelle de citron vert
1cc de wasabi en poudre


La veille préparer le foie de lotte frais selon la recette du foie gras de la mer. le laisser reposer au frigo jusqu'au lendemain.
éplucher et râper du côté de la grosse râpe le radis blanc la valeur d'une cuillère à soupe (on le trouve sous le nom de grand navet blanc aussi)
ciseler la ciboule
laver le concombre, garder la peau,  découper à la mandoline plusieurs rondelles.
découper une rondelle de citron vert
dans un petit ramequin mélanger la poudre de wasabi avec quelques gouttes d'eau, mélanger et en faire un petit monticule.
découper trois tranches de foie gras de la mer juste sorti du frigo, d'un peu moins d'un centimètre d'épaisseur.
verser un peu de sauce ponzu dans un petit bol  déposer dessus 3 tranches de foie gras de lotte, saupoudrer de la ciboule fraiche ou de fines rondelles de poireau nouveau cru (1cc pas plus),  dans un coin ajouter les pétales de gingembre au vinaigre. dans un autre coin le radis blanc râpé ajouter 1 rondelle de citron vert et enfin les rondelles de concombre,  on peut rajouter des oeufs de poisson aussi.
et ajouter le petit monticule de wasbi 

il ne reste plus qu'à déguster à vos baguettes

on peut aussi l'accompagner d'algues wakamé réhydratées coupées en petits morceaux

juillet-2012-138.JPG

Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:27

Depuis le temps qu'on devait se faire une journée ensemble ça y est on a enfin pu se la faire, on en parlait depuis novembre quand même !

après une petite poêlée d'asperges au tofu, et une tournée de muffins dudu à la lavande on s'y est mis

petite séance studieuse de maki végétarien pour certains,  après multiples séances de rinçage de riz, Zaza était prête pour l'étape suivante, maintenant elle est rodée et maîtrise tout.
taillage de légumes en bâtonnets 
- 1/2 concombre
- 1 carotte(bâtonnets à faire blanchir)
- plusieurs kiri
- 9 minis surimis
(sésame au soja et au wazabi, shizo pourpre)

pour les sucrés jai oublié les photos 
- 1/2 pomme citronnée riz nori
- 1 c à soupe de confiture de pêche et mangue 4 gariguettes riz

série de makis classiques avant de les rouler

même pas peur du grand couteau !

janvier-2012-003.JPG


et c'est parti  pour les inversés en retournant la feuille d'algue avec délicatesse... et rires.

janvier-2012-009.JPG 

  douée n'est ce pas, du beau maki bien roulé !

janvier-2012-013.JPG

 après l'effort

le réconfort bien mérité
janvier 2012 035

 pour le dessert avec les makis sucrés nous sommes passées à mon dessert fétiche l'entremet japonais au black sésame.

ma miss n'est pas arrivée les mains vides !!! la coquine un magnifique bouquet trône dans le salon

2012-05-20-janvier-20123.jpg 

trop chouette journée qui a filé bien tropppppppppppppp vite. 

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 22:53

un délice fondant qui se déguste froid avec sa petite mayo au wasabi, il s'agit d'une pièce de thon que l'on fait mariner puis poelé 1 minute sur chaque face (tataki est le mode de cette cuisson rapide à la poêle, à la flame ou sur le grill).

Maguro Tataki et mayo au wasabi 

janvier-2012-031.JPG

Pour 1 personne :

pour la marinade
- 6 c à soupe de sauce soja
- 1 jus de citron (ou jus de yuzu)
- 1 c à café d'édulcorant
- 1 c à café de vinaigre de riz

- 3 cm de gingembre frais

- 1 pavé épais de thon albacore coupé dans la longe (185g)

- sésame noir
- sésame blanc
- zeste de yuzu (facultatif)
- tige d'oignon nouveau (ou ciboule)
- 1 c à café d'huile végétale (pour la cuisson)

pour la mayo au wasabi
- 1 petit suisse 0%
- 1 jaune d'oeuf
- 1 c à café de moutarde ancienne
- 1 c à moka de wasabi en poudre

Le pavé de thon doit absolument être  bien frais.

éplucher le gingembre et le râper afin d'en extraire la pulpe et jus (sans les fibres), le mettre dans un tupperware, ajouter le jus de citron, la sauce soja, l'édulcorant, le vinaigre de riz mélanger tout 
rincer le pavé de thon et le mettre dans la marinade, couvercle fermé pendant 1h en le tournant toutes les 15 minutes. il va cuire dans la marinade.

dans une assiette mélanger les deux sésames rouler le pavé de thon dedans sur toutes ses faces, réserver un peu de marinade.
mettre l'huile dans la poêle et passer un coup de papier absorbant, la poêle doit être bien chaude, poser le pavé de thon et faire cuire 1 minute sur chaque face et sur les tranches pas 1 minute de plus à chaque fois. s'aider de pinces ou de deux spatules en prenant garde à ne pas casser la croûte de sésame retirer du feu laisser reposer dans une assiette.

préparer la mayonnaise, mélanger intimement dans un petit bol le petit suisse avec la moutarde le jaune d'oeuf  le wasabi. on en utilisera pas plus de 2 c à café.

déposer une c à café de mayonnaise sur le côté de l'assiette  et l'aplatir un peu avec le dos de la cuillère, le pavé de thon doit être froid au touché, couper des tranches assez fines du pavé de thon (des rectangles) faire chevaucher les tranches sur la moitié de la mayonnaise, 

mettre un peu de marinade sur les tranches, et un peu de mayonnaise en fin filet,  saupoudrer de sésame, de zeste de yuzu, ajouter des rondelles de tige d'oignon vert. on peut accompagner de rondelles de concombre ou du radis blanc râpé. on peut aussi rajouter des oeufs de poisson.

janvier-2012-035.JPG

 fondant à souhait...

Repost 0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 13:41

Une petite escale au japon sans décallage horaire ça vous dit ?

Une petite recette toute savoureuse et légère très populaire et toute simple, que demande le peuple à part du soleil ! bon à la base c'est plus une recette pour les jours de grande chaleur.... mais lorsqu'on on aime, on se fiche de la saison si l'on trouve les bons produits.

janvier-2012-005-copie-1.JPG


Hiyayakko nasu

- un bloc de tofu soyeux,
- début de la tige d'un oignon nouveau (ou ciboule)
- ciboulette
- zeste de yuzu (ou de citron)
- radis blanc râpé
- shiso facultatif (feuille déshydratée pourpre ou verte fraîche en épicerie japonaise)
- sésame
- quelque gouttes de citron ou de jus de yuzu
- un peu gingembre frais haché (pas râpé ni en dés)

- 1 petite aubergine (ou 4 aubergines longues chinoises fengyuan) 
- 2 c à soupe de sauce soja 
- 1 c à café d'édulcorant liquide
- 3 c m de gingembre
- 1c à café d'huile de sésame
- 1 c à soupe de vinaigre de riz

- 3 c à soupe d'eau

- un peu de radis blanc râpé 
- du sésame noir

Aubergines Fengyuan

aubergine-fengyan.jpg

j'ai utilisé des aubergines chinoises la chair est blanche douce et sans amertume, d'un diamètre de 2 à 3cm maxi,  elle se cuit pour le coup rapidement (épicerie asiatique frères Tang) . mais on peut utiliser aussi les classiques sans problème, choisir les plus petites.

Préparation des aubergines en avance pour qu'elles soient froides au moment de servir :
couper les aubergines en deux sur la longueur puis en tronçons de 3cm de long, les mettre dans un saladier d'eau salée pendant 30minutes puis les égouter.

les mettre dans un plat vapeur micro ondable 6minutes à 800w, fermer le couvercle vérifier qu'elles soient tendre prolonger le temps de cuisson si nécessaire.

dans un  tupperware rectangulaire préparer la sauce, vinaigre de riz, sauce soja, huile de sésame, l'édulcorant, l'eau, 
râper le gingembre afin d'en récupérer le jus et la pulpe on utilise pas les fibres,
faire de même pour la gousse d'ail la réduire en pulpe et la presser ensuite.
mélanger la sauce 
(goûter et rectifier l'édulcorant selon le goût)
ajouter les aubergines chaudes dans cette sauce et bien les enrober en secouant la boite les laisser refroidir à température ambiante.

 pendant ce temps émincer finement le vert/blanc de l'oignon nouveau (proche de l'oignon) en mettre dans des petits bols, faire de même avec les radis râpés, zestes de yuzu ou d'agume, shiso et sésame. ça servira pour ceux qui veulent en rajouter dans l'assiette

on égoute délicatement le bloc de tofu soyeux sans le casser on peut prendre du ferme aussi bien que pour cette recette on utilise plus le soyeux, ça ne changera rien au goût mais en texture oui.

on coupe des cubes, on peut aussi faire des tranches plus fines aussi ou les tailler avec délicatesses  à l'emporte pièces, attention le tofu soyeux est fragile.  on place les morceaux sur une assiette
on récupère un peu de sauce de la marinade des aubergines et on rajoute un peu de citron de façon à se rapporcher d'une sauce ponzu on en verse un peu sur le tofu et autour,
sur chaque portion on pose une petite boulette de purée de gingembre on saupoudre de zeste de yuzu on pose des lamelles d'oignon nouveau, du shiso, du sésame, de la ciboulette, 

à côté on pose les aubergines on les saupoudre d'oignon nouveau et de ciboulette,
on dresse deux petits tas de radis blanc râpé nature parsemé de sésame noir

servir à température ambiante
 



 

Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 08:33

Pour ce midi ça sera des petites brochettes de volaille Tsukuné,  comme au restaurant (à prononcer Tsoukouné), on en trouve souvent dans les menus yakitori (traduction littérale : oiseau grillé).  forcément dukanisée le son d'avoine remplace la fine chapelure.

decembre-2011-004-copie-1.JPG

Tsukuné (boulettes de poulet)

pour les tsukuné (21 boulettes)
- 2 escalopes de poulet
- 1 petit blanc de poireau 
- 1 petit oeuf
-3 c à soupe de son d'avoine mixée
-1 c à soupe de ciboulette

- 2 c à soupe de sauce soja
- 1 c à café de graine de sésame  
- 1cm de gingembre frais râpé
- 1 c à café de maïzéna
- poivre
-  des pics 
- 1 litre de bouillon de légume.
- pour la déco graines de sésame noire et au wasabi

pour la sauce douce :
- 1 c à soupe de saké (ou vin blanc)
- 3 c à soupe de sauce soja
- édulcorant de cuisson (2 c à café de tagatesse)
- 6 gouttes de sauce worcestershire


accompagnement :
salade
tomate cerise
un peu de sauce soja
facultatif : un quartier de citron  

Laver et émincer finement le blanc de poireau, couper les escalopes en morceaux, éplucher et râper le gingembre en éliminant les fibres, mettre le tout dans un bol mixeur, mixer une première fois.  

ajouter l'oeuf, la sauce soja, les graines de sésame, ciboulette, la maizéna, le son d'avoine préalablement mixé, le poivre. Mixer à nouveau, jusqu'à obtenir une farce bien homogène.

mettre la farce dans un bol la couvrir d'un film alimentaire et placer au frigo 1h, elle sera plus facile à travailler pour faire les boulettes.

la farce est très collante, l'astuce pour ne pas en avoir plein les doigts est de ce mouiller les mains, donc garder un petit bol d'eau à côté de soit, à l'aide d'une petite cuillère prélever un peu de farce et former les boulettes de la taille d'une noix, en ayant les mains mouillées on obtient de belles boulettes bien lisses.

dans une marmite ou un cocotte faire à bouillir le bouillon de légume.
pocher les boulettes dans le bouillon bouillonnant 4 minutes à peine, elles remontent d'elles même à la surface.
les égoutter et les laisser tiédir. mettre trois boulettes sur chaque pics, cette première cuisson vous assure d'obtenir des boulettes très moelleuses

dans un bol mélanger les ingrédients de la sauce bien dissoudre l'édulcorant.

sortir une poêle, graisser légèrement le fond avec 1 à soupe d'huile végétal mélangée à de l'huile de sésame passer un coup de papier absorbant, faire dorer légèrement à feu doux, (il ne faut pas faire brûler), verser la sauce  sans cesser de tourner les brochettes dedans et les retourner encore et encore qu'elles soient bien brillantes, la sauce va épaissir et réduire rapidement, attention c'est là qu'il faut surveiller pour que le caramel ne brûle pas.
les saupoudrer de graines de sésame noire et au wasabi.

à défaut de riz en phase croisière présenter sur des feuilles de salades, des tomates cerise, de la sauce soja et des quartiers de citron. 

à déguster bien chaudes
 
decembre-2011-014.JPG 

Repost 0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 18:25

que faire de mes taros... la blague était bonne, mais il fallait bien les cuisiner, bravo à celles qui ont participé à la petite devinette, j'ai bien rigolé, je n'ai pas eu le temps de vous répondre je bouclais tous mes dossiers avant d'être enfin en vacances ou presque. j'ai trouvé ces taros chez kiokko, ils viennent de californie en japonais cela porte le nom de Sato Imo.

je me suis penchée sur mon ami google et de vous à moi je ne trouvais rien de fameux, des purées, cakes, beignets... puis je me suis dit si je les ai trouvé en épicerie japonaise c'est qu'il doit bien y avoir des recettes quelque part jusqu'à ce que je tombe sur une photo qui a déclenché tout mon enthousiasme. http://www.savoryjapan.com/recipes/beef.chicken.pork/iridori.html
au début j'étais tombée sur une soupe miso poulet taro qui m'avait bien tappé dans l'oeil aussi, mais une fois que j'ai vu celle là les dés étaient jetés.


L'Iridori est un plat traditionnel réalisé à l'occasion du nouvel an, mais je ne l'ai pas préparé dans les règles de l'art, mon radis blanc n'était pas très ferme, j'ai oublié mon bloc de konjac dans le frigo et j'ai carrément oublié les shiitakes qui trempaient dans l'eau car ils étaient déshydratés. je n'ai pas fait bouillir le poulet, et pas utilisé de sucre ni de mirin et pourtant j'en ai aussi.
par contre j'ai respecté les cuissons séparées même si je n'ai pas utilisé de bouillon ni de dashi. et pour finir j'ai tout fait sauter à la sauce de Soja, alors par la force des choses on va dire que c'est un iridori revisité. mais la prochaine fois je le préparerai comme sur le lien. 

Iridori à ma façon (poulet taro carotte racine de lotus)


juillet--2011-006.JPG
ingrédients :
1  filet de poulet
sauce de soja
sake
graines de sésame
6 rondelles de racine de lotus surgelées
1 carotte
4 taros
1 c à café d'huile de sésame
ciboule


Éplucher les taros avec des gants sinon comme moi ça vous gratouillera un peu, j'ai utilisé un sopalin mais il semble que ce soit la pulpe visqueuse qui soit irritante et non les poils comme je pensais, les rincer et les blanchir 3 fois, en changeant l'eau de cuisson.
les couper en petit dés et les laisser cuire 10 minutes à l'eau il faut qu'ils soient cuits mais qu'ils restent quand même un peu croquants à coeur.
ensuite éplucher la carotte la couper en tronçons puis en 4  la faire cuire à l'eau qu'elle reste croquante aussi
faire cuire à l'eau les racines de lotus quelques minutes.
dans une poêle sans matière grasse faire dorer les dés de poulet verser 1 c à soupe de sake (remplacer par du vin blanc si vous n'en avez pas) puis 2 c à soupe de sauce de soja faire sauter rapidement puis ajouter les graines de sésame. mettre de côté.
dans une poêle faire sauter les rondelles de racines de lotus dans 1  c à soupe de sauce de soja et ajouter 1/2 tasse d'eau les retourner et laisser colorer puis ajouter les carottes et les dés de taro  l'huile de sésame mélanger et laisser colorer à feu doux ajouter le poulet laisser quelques minutes.

mettre dans des bols ajouter un peu de graines de sésame sur le dessus et la ciboulette servir

juillet--2011-007.JPG
Une tuerie, je pense que je vais acheter du Taro plus souvent maintenant ! pour ceux qui ne connaissent pas c'est entre le navet et la pomme de terre rate ainsi prépare ce n'est que du bonheur.

Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 21:40

Petit jeu entre amis

J'aime beaucoup les devinettes de la Trotine et quand je suis tombée dessus, je me suis dis ça c'est bien une nouvelle partie à lancer. J'aime jouer et vous ?

alors connaissez vous ceci ?

juillet--2011-003.JPG
non Isa je t'entends d'ici, nonnnnnnnn il ne s'agit pas des coucougnettes de Ramses II
nan il ne s'agit pas des régurgitations de chats  retrouvées sous le canapé, c'est glamour ça....

oui ça se mange, la transition la vache...

non ce n'est pas un oeuf mais ça peut rouler et ça tient dans la main

alors Bonux t'as une idée c'est quoi ?

moi je sais....

 

 
juillet--2011-004.JPG

 

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:43

Aujourd'hui j'ai une grosse envie de bubble tea mais trop la flemme pour y aller, c'est une boisson que j'ai connu chez kikoumaru café, métro bastille 43-45 rue de la roquette.

A la maison je n'ai pas les grosses de billes de tiapioca  "Boba" qu'il faut... mais un paquet de perles du japon fera bien l'affaire et comme ça elles passeront aussi dans mes petites pailles vu que je n'ai pas non plus plus la paille XXL qu'il faut, bon ce n'est pas du tout la recette originale mais elle fait drôlement illusion.

juin-2011-013.JPG

ça demande un peu de préparation avant la dégustation mais c'est toujours plus rapide que d'y aller...

pour un verre

Pour un bubble tea matcha framboise :

4 c à soupe de perle de japon (cuisson 15 minutes à l'eau + édulcorant de cuisson) egoutter et laisser refroidir
préparer un peu de thé matcha (1c à café avec un peu d'eau chaude pour diluer un peu) laisser refroidir
préparer un thé vert sencha et le mettre au frais

dans un shaker
mettre la préparation de thé matcha

1 petit suisse 0%
1 peu de lait écrémé (valeur d'un petit pot de petit suisse)
1 c café d'arôme framboise (on peut remplacer par du sirop de fruit)
du thé glacé
édulcorant
des glaçons et secouer fort

dans un grand verre mettre au fond les billes de tapioca verser le shaker dessus on touille un chouille  on rajoute une paille et on va déguster son bubble tea light tout frais matcha framboise.

2011-06-19-juin-2011.jpg
juste un thé au lait sucré j'aime aussi beaucoup

pour un vrai de vrai où l'on peut commander des kit en ligne ça se passe ici :
http://www.bubble-fever.com/

Repost 0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 23:16
Pour ceux qui n'aiment pas les algues,  il existe des poches de tofu frit prête à farcir, vous trouverez  dans les épiceries japonaises des sachets de poches de tofu frit sous le nom de MISUZU OINARISAN

avril-2011-018.JPG

Le goût de ces poches n'a rien avoir avec celui du tofu soyeux, la texture s'approche d'une pâte de beignet légèrement sucrée. on les trouve en poche de 8 ou de  16.
   


RECETTE SUSHI INARI 1


Inari aux  légumes Hiiiii kawaiiiiiii   ^_^


 

Donc vous l'aurez vite compris c'est un jeu d'enfant !

préparé 1 verre et demi de riz à sushi à cuire vinaigré, on laisse un peu tiedir et c'est parti pour le remplissage on peut y ajouter tout ce que l'on veut tant que c'est coupé en tout petit dés, omelette, fromage, boeuf, poisson, volaille, légumes...
      
d'autres ajoutent le reste de liquide au riz, on fait selon son goût.

Demain il y en aura dans mon bento,

Pour 8 inari

certaines personnes rincent les poches à l'eau bouillante pour éliminer l'assaisonnement, moi je les égoutte seulement
Ma recette pour demain :

- j'ai fait une petite omelette très fine que j'ai tartiné de bridelight à l'emmental 3% je l'ai roulé et coupé en tout petit morceaux
- j'ai ensuite fait cuire à l'eau des saucisses au tofu  5 minutes j'en ai coupé deux en petits morceaux
- j'ai mélangé au riz et j'ai mis la préparation dans les pôches sans trop les remplir pour pouvoir les fermer et qu'elles puissent rentrer sans problème dans le bento


à demain pour la suite
Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 15:11
La semaine dernière ma petite nièce chérie avait commandé des makis à la pomme autant j'étais un peu sceptique que lorsque j'y ai gouté whaouuuuuuuuu j'ai été conquise et comme aujourd'hui j'ai un végétarien à la maison et pas grand chose dans le frigo... une pomme dans la corbeille à fruit et voilà un menu qui se dessine tout seul, reste plus qu'à rincer le riz, un peu de vinaigre de riz et 20 minutes plus tard on l'étale sur une demie feuille d'algue Nori.
 
Avec une seule pomme on en fait beaucoup... on prépare la pomme que l'on coupe en bâtons et que l'on laisse tremper un moment dans un bol d'eau additionné d'un jus de citron cela l'empêchera de s'oxyder.

on prépare un peu de wasabi et de sauce au soja sucré on met un peu au frais avant de couper les rouleaux
 
2011-04-24-avril-2011.jpg
comme j'avais été un peu large dans les quantités de riz j'ai décidé qu'on en aurait aussi au dessert
j'ai rajouté des brisures de framboises surgelées, de l'édulcorant j'ai rempli mes petits moules à riz et au milieu j'ai rajouté des petits morceaux de gingembre confit un autre sur le dessus et voilà un super dessert bien frais.
avril-2011-002.JPG
Bon Dimanche
Repost 0

Recherche

Archives

Articles Récents